15 octobre : journée mondiale du lavage des mains

15 octobre, c’est la journée mondiale du lavage des mains.

Empty woman hands isolated on white background

Célébré depuis 2008, déjà 6 ans cette journée dont le cible principalement, les enfants, sont invité à laver régulièrement au savon les mains pour réduire le taux de morbidité infantile lié aux maladies diarrhéiques.

Ne le sous-estimer pas, 5.000 enfants de moins de cinq ans décèdent chaque année des suites d’une maladie diarrhéique.

Les mains sont l’outil de préhension de l’Homme et lui servent à interagir avec son environnement externe peuplé par les salissures et éléments toxiques. Entrées en contact et colonisées par ces agents,  les mains participent à véhiculer ces éléments.
La pratique de l’hygiène des mains contribue à réduire ou à limiter le risque de transmission de germes, de micro-organismes ou de salissures et à prévenir la contamination des personnes ou objets manipulés par ces mêmes agents. (Source : wikipédia)

Si on résume, il est fortement conseillé de bien se laver les mains pour prévenir la propagation des infections.

Capture01 Un « bon » lavage de mains consiste à frotter les mains l’une contre l’autre avec du savon en créant une bonne friction et en les rinçant sous l’eau courante.

 

 

 

Cependant des études récentes ont démontré que se laver les mains est de loin la meilleure façon d’éviter la propagation de nombreuses maladies, il faut instaurer de bonnes règles d’hygiène des mains chez les enfants.

Il faut encourager les enfants à se laver mais le plus les faire comprendre en intégrant le lavage des mains parmi les activités  scolaires quotidiennes.

Il faut savoir quelques maladies des mains sales :
– le choléra. Selon les estimations (source OMS) , il y a chaque année 3 à 5 millions de cas de choléra, avec 100 000 à 120 000 décès.
L’approvisionnement en eau sûre et l’assainissement sont essentiels pour réduire l’impact du choléra et des autres maladies à transmission hydrique.
– L’amibiase,
– fièvre typhoïde, Il y a plus de 20 millions de cas recensés chaque année, et plus de 200.000 morts.
– L’ankylostomiase,

3033736764_1_4_LnAla9f2une maladie parasitaire, le plus souvent d’origine professionnelle due à la pénétration dans l’organisme  des larves de vers appartenant à la famille des nématodes.

 

 

Articles intéressants :

 

The following two tabs change content below.
naly

Derniers articles parnaly (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*