L’ancien président Ravalomanana de retour à Madagascar

Article : L’ancien président Ravalomanana de retour à Madagascar
Crédit:
13 octobre 2014

L’ancien président Ravalomanana de retour à Madagascar

« Je sais que nous ne nous sommes pas vus depuis six ans, je suis heureux d’être là », ce sont les premiers mots de Marc Ravalomanana à ses fidèles venus l’acclamer tôt ce matin à Antananarivo.

En live :  le retour l’ancien président Marc Ravalomanana dans la Grande Île. Il était en exil depuis six ans en Afrique du Sud.Marc RAVALOMANANA, source Madagascar Liberté

Marc Ravalomanana. Source Madagascar Liberté

Marc Ravalomanana fut maire d’Antananarivo de décembre 1999 à mai 2002 et président de la République de Madagascar du 6 mai 2002 au 17 mars 2009. Marc Ravalomanana est arrivé à Madagascar dans la nuit du 12 au 13 octobre. Très tôt, dès six heures (TU) ses partisans,  plus de 200 personnes, ont commencé à se rassembler autour de son domicile à Faravohitra, Antananarivo. Un attroupement qui a rendu la circulation impraticable pour les véhicules.

Je rentrerai… avec ou sans passeport

Rappelons que la crise politique de 2009 à Madagascar est une série de manifestations,
d’émeutes et de confrontations politiques qui secouent Madagascar à partir de janvier 2009. Elle oppose les partisans du maire d’Antananarivo, Andry Rajoelina, aux partisans de Marc Ravalomanana,  Président de la République de Madagascar, élu en 2006. Les manifestants reprochent à ce dernier la hausse des prix, sa mainmise sur l’économie malgache notamment l’achat d’un Boeing présidentiel avec l’argent public en partie et la location en bail longue durée de  la moitié de la surface cultivable à Madagascar à l’entreprise coréenne Daewoo, ainsi que le recours aux unités anti-émeute (EMMO-REG, EMMO-FAR…) pour arrêter leur mouvement. Environ 135 personnes sont mortes depuis le début des violences. La majorité sont des pilleurs piégés dans des bâtiments en flammes durant le 26 janvier 2009, le « Lundi Noir ».
D’autres meurent le 7 février 2009 quand la garde présidentielle tire sur la foule qui avance vers le Palais Présidentiel d’Ambohitsorohitra. Après la prise du Palais Présidentiel d’Ambohitsirohitra le 16 mars 2009 par des militaires favorables à Andry Rajoelina,
le 17 mars 2009, le président Marc Ravalomanana remet ses pouvoirs à l’armée qui les transmet à son tour à Andry Rajoelina. (Source wikipedia)

Rappelons aussi que son passeport est retenu par le ministère malgache des Affaires étrangères . Des demandes de renouvellement ont été faites par ses partisans, mais en vaine pour le retour de l’ancien président.  Ce samedi 11 octobre 2014, l’ancien homme fort de Madagascar a indiqué : « Je rentrerai à Madagascar avec ou sans passeport »

Marc Ravalomanana aujourd'hui, à Faravohitra. Photo : Madagascar Liberté
Marc Ravalomanana le 13 octobre 2014, à Faravohitra. Photo : Madagascar Liberté

Etat et sécurité

Les éléments de l’Emmo-Reg sont déjà sur place pour veiller à l’ordre et à la sécurité publique dans le quartier de Faravohitra, face à l’affluence de la foule.
Cependant, saurait-il un fauteur de trouble pour le pays? Ou ici pour preuve de réconciliation nationale.  Les citoyens malagasy espèrent un maintien de l’ordre et un rétablissement économique pour un retour ou non de l’ancien président Ravalomanana.

En tout cas, beaucoup de questions circulent dans la capitale de Madagascar.
– Que fera l’Etat actuel contre  Marc Ravalomanana et
– Comment l’ancien président a-t-il pu atterrir à Antananarivo?

 

A SUIVRE

Étiquettes
Partagez

Commentaires